Ici on ne lésine pas sur l'orge

gallery/flavale.website
gallery/mishale.website
gallery/renaissance.website
Mish Ale

Ambrée à 6.5 % alc vol

 

Nez au discret fruité issu des levures anglaises

En bouche, présente du corps, soyeuse

Tournée vers l'orge légèrement tourraillée

Saveurs du houblon très discrètes

Meilleure servie vers 12°C

Vieillissement potentiellement intéressant

FlavAle

Blonde à 5% alc vol

 

Nez fruité, beau fondu entre malts et houblons

En bouche, présente un peu de corps,

Equilibre entre orge et houblon noble

Note végétale houblonnée en secondaire

Amertume légère, en primaire et en finale

Se boit bien de très frais à bien chambrée.

Pur malt

de Fermentation haute

Refermentées en bouteille

Bio

Les bières
sont toutes

Authentiques, de caractère

Généreuses, Goutues

Douces et peu amères

Ni filtrées, Ni pasteurisées

Sans additif ni arôme ni OGM

Ni conservateur ni ajout de co2

Ni aucune autre indésirable ineptie

 Renaissance

Brune à 7.7 % alc vol

 

Nez fruité expressif

En bouche, corps affirmé

Richesse aromatique persistante

Large complexité au bel équilibre

Où dominent poiré et céréales grillées

Se boit bien de très frais à bien chambré

Triple puisque renaissance à la fois avec

ce virement de parcours, revanche sur l'adversité,

mon affection pour le répertoire luthistique de la période Renaissance

et la venue anticipée de notre fille le lendemain de son premier brassin...

Les effluves et la promesse orgicoles ont dû si fort attirer la gourmande !

Double, Mish pour la miche de pain et Mish Ale se prononçant comme Michel

mon père à la fois grand amateur de pain et de ces bières

où les saveurs portent sur pain grillé et levurage, goûts dont j'ai peut-être hérité.

L'image de fond est un de mes nombreux pains au levain naturel que j'élève à l'ancienne.

Mon grand père était boulanger, coïncidences de la vie ?

Conservation

 

Debout pour éviter à la fois le contact du liquide avec le plastique alimentaire de la couronne et aussi pour que la lie reste au fond et ne soit versée avec la bière trop tôt.

 

A l'abri de la lumière car la bière se dégrade plus vite en étant exposée aux photons.

 

Au frais car la chaleur accélère le vieillissement et son excès dégrade fortement le breuvage alors que le froid stabilise le produit et très intéressant, prolonge son affinage !;)

Maturation

 

Ces bières n'étant ni filtrées ni pasteurisées pour préserver un maximum de saveurs, sont des produits vivants (n'ayez pas peur) car elles portent toujours un peu des levures fatiguées mais encore vivantes.

 

Ces bières vont donc évoluer sans soucis les deux premières années.

Les saveurs vont ainsi évoluer à leur rythme et leur dégustation sera peu à peu changeante, ce sont des évolutions gustatives naturelles, intéressantes à découvrir comme pour le vin.

Lie

 

Pour une bière non filtrée la présence de lie est tout à fait normale.

 

Elle est en général mal venue dans le verre car outre le fait de troubler la belle clarté du saint breuvage, la lie peut plus ou moins fortement dégrader les arômes de la bière.

 

Chacun reste libre de ses préférences et expériences...

 

Dégustation

 

A chaque plage de température, une bière révèlera une palette aromatique différente, avec des composantes en plus ou en moins, avec chaque composante à des niveaux différents.

 

Chacun de nous étant sensible différemment à ces composantes et à la température, il est très intéressant de faire ses expériences sans se préoccuper des 'on dit'. Cela permet aussi de progresser et de passer des soirées passionnantes entre dégustateurs...

 

Servir très frais la bière est donc un choix très sage pour goûter chaque palette aromatique au fur et à mesure du réchauffement dans le verre.

 

Cela permet de mieux comprendre et d'apprécier la complexité du

produit, de trouver ses préférences organoleptiques.

Les différentes températures de dégustation offrent des plaisirs différents, tout simplement.

Certaines bières tolèrent une plage de température étonamment large !

Recyclage

 

On y croit...

gallery/logo tri verre

Les recettes sont encore en évolution, c'est un choix délibéré dans une quête d'amélioration constante et avec la volonté incontournable d'atteindre des saveurs précises.

La stabilisation des recettes dépend aussi des retours de tous.

 

Les modifications organoleptiques déplaisent à ceux qui veulent retrouver exactement les mêmes plaisirs, ce que je comprends parfaitement, et plaisent à ceux qui veulent du changement permanent.

 

C'est pourquoi, dans le but de satisfaire le plus de personnes possible, j'ai besoin de vos critiques.

gallery/AleOWeen.Website
Ale O Ween

Ambrée Tourbée à 5.2 % alc vol

 

Nez très légèrement biscuité

Bouche tourbée sans excès

Plus légère que la Mish Ale ambrée

Rafraichissante et désaltérante

La bière 'facile' en finesse

L'actuel brassin n'est pas labelisé bio

La tourbe était désirée pour une dégustation fumée

et puisqu'elle rappelle avec force les terres Celtes,

l'image du traditionnel feu de joie Celtique s'imposait,

symbole premier des célébrations de la dernière moisson,

du Paganisme et du retour à la Terre.